Mormon Newsroom
Déclaration Officiellet

Message aux dirigeants, aux citoyens et aux personnes de bonne volonté d’Europe

Nous traversons un moment difficile. La pandémie de COVID-19 a bouleversé nos habitudes personnelles, familiales, professionnelles et spirituelles. Des milliers de personnes ont perdu la vie. Nous compatissons à la peine des familles endeuillées et prions pour elles.

L’accès à des choses que nous considérons souvent comme allant de soi, telles que les services de base, les soins médicaux, l’instruction, les divertissements et même la liberté de circulation, est maintenant restreint par des règles et des mesures de sécurité destinées à nous protéger et à réduire le risque de contagion. L’économie des pays de l’Union européenne et d’autres pays est mise à mal. Tout comme les entreprises, grandes ou petites, de nombreuses personnes en souffrent les répercussions et sont en train de perdre leur emploi ou subissent des pertes de salaire. Nous ne devons pas en sous-estimer les effets sur la vie des Européens et de leur famille, notamment ceux qui ont des enfants en bas âge.

Pourtant, au milieu de cette crise, nous voyons aussi beaucoup de choses merveilleuses : des gens qui se tournent vers les autres pour les aider, qui créent de nouveaux liens au sein de leur collectivité ou qui exploitent les ressources de la technologie moderne pour apporter du réconfort et exprimer leur amour aux personnes qui sont loin, ou près de chez eux. Beaucoup de gens profitent de cette période d’isolement et d’introspection pour renforcer leurs relations familiales, réfléchir aux véritables objectifs de la vie et se réengager vis-à-vis de leurs buts personnels, professionnels ou spirituels.

Pendant que nous traversons cette période d’incertitude, nous exprimons notre reconnaissance et prions pour les professionnels de santé et les équipes d’intervention qui travaillent sans relâche à notre sécurité collective ; pour les personnes qui permettent l’accès aux services et aux fournitures de base ; pour les familles de toute l’Europe afin que leurs enfants soient protégés et soutenus ; pour les bénévoles, les ONG ou les citoyens ordinaires qui s’occupent de personnes dans le besoin, comme les personnes âgées, les sans-abri, les réfugiés ou toute personne qui a besoin d’aide ; pour les dirigeants de l’Union européenne et les chefs de gouvernement afin qu’ils prennent des décisions courageuses et inspirées pour mettre en place des mesures permettant de combattre la pandémie et de soutenir l’économie des États membres ; et enfin pour tous les citoyens responsables qui suivent patiemment les directives gouvernementales de santé et de sécurité pour endiguer la propagation du virus et protéger les plus vulnérables.

En tant que peuple de foi, nous trouvons un immense réconfort dans le fait de savoir qu’au bout du compte, notre Père céleste est à la barre. Joseph Smith, le prophète, fondateur de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a été injustement confiné dans la prison de Liberty. Il a été terriblement maltraité et pourtant il a écrit : « C’est pourquoi, frères tendrement aimés, faisons de bon gré tout ce qui est en notre pouvoir ; alors nous pourrons nous tenir là avec la plus grande assurance pour voir le salut de Dieu, et voir son bras se révéler » (D&A 123:17).

Nous ne pouvons pas tout contrôler, comme en témoigne ce virus, mais nous pouvons faire de bon gré ce qui est en notre pouvoir. Nous pourrons alors prétendre aux promesses des cieux si nous sommes calmes et voyons le bras du Seigneur se révéler.

Nous sommes ensemble dans ce voyage ! Sachez à quel point notre gratitude est profonde à votre égard.

Gary B. Sabin, président

Massimo De Feo, premier conseiller

Erich W. Kopischke, deuxième conseiller

La présidence de l’interrégion d’Europe de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.